Ostéopathie Animale & Dentisterie Equine 
Margaux Reynolds
 

Pourquoi ?


--> Les équidés présentent la particularité d'avoir une dentition "qui pousse toute leur vie". De plus ils possèdent un maxillaire (mâchoire supérieure) toujours plus large que leur mandibule (mâchoire inférieure) --> de ce fait là, la face externe des dents du haut et la face interne de celles du bas ne rencontrent aucun contact avec les dents du dessus ou du dessous --> ces parties de dents vont donc pousser sans que rien ne viennent les user naturellement --> cela va alors provoquer ce que l'on nomme des surdents (sortes de pointes d'émail) qui vont venir, à la longue, blesser les joues pour ce qui est du maxillaire et blesser la langue pour celles de la mandibule. De plus tous défauts de conformation de la mandibule (exemple : prognatie/rétrognatie) risquent de provoquer l'apparition de problèmes supplémentaires.

 Comment savoir si mon cheval/âne a besoin de soins dentaires ?


--> Si on observe des "retombées" à terre d'aliments lorsque l'animal mange
--> Si l'on s'aperçoit que l'animal fait des sortes de boulettes avec sa nourriture (boulettes qu'il se coince entre les dents et les joues).
--> Si l'on observe de nombreuses fibres non digérées (longues de plus de 2cm) dans les crottins.
--> Si l'animal maigrit sans raison.
--> Si il présente des signes de défense contre le mors, refus de s'incurver d'un côté ou de l'autre, cervicalgies...
--> En général, il est recommandé d'effectuer ce genre de soins une fois par an. 

 

Comment les soins dentaires se déroulent-ils ?


--> Seuls les vétérinaires ont le droit de pratiquer des injections et donc des sédations. Je travaille donc sans sédation. Il faut savoir que plus de 90% des équidés peuvent bénéficier de tels soins sans sédations préalables (même les plus fougueux ! qui sont souvent alors les plus calmes !!). Ces soins sont indolores et rapides
.
 
Je travaille avec du matériel manuel ou électrique selon les besoins, les conditions et l'animal. Les soins de base consitent principalement en une élimination des surdents mais il peut arriver de devoir retirer une "dent de loup" (dent surnuméraire du jeune cheval, sans vraie racine) si celle-ci est gênante et peut être retirée facilement et sans douleur. 

 
 



Créer un site
Créer un site